Défiscaliser à Saint-Martin

defisc

 

Une opération de défiscalisation à Saint-Martin devient risquée. L'ile déjà trop bien pourvue en logements manque de réelles opportunités.

L'ile de Saint-Martin est saturée. Chercher à y investir dans l'optique d'une opération de défiscalisation est un pari difficile puisqu'en matière d'investissements locatifs, les produits déjà disponibles sur le marché ont du mal à trouver des locataires. Pour les résidences de tourisme, le tableau est à peu près identique. Les infrastructures existantes sont nombreuses et variées et l'ile étant petite, il est difficile d'envisager de réelles nouvelles opportunités. Reste le secteur productif et notamment les entreprises de services touristiques. Mais pour opérer de tels investissements, il est préférable de faire le voyage et de s'assurer du sérieux de la proposition.

L'autre possibilité est d'acheter une maison à titre personnel pour y vivre à la retraite. Sous condition de passer plus de six mois par an sur place et donc d'y établir une résidence principale, l'Etat français aide au financement de l'achat d'un bien à hauteur de 25 %. De plus, Saint-Martin, tout comme Tahiti et Saint-Barth d'ailleurs, ne sollicitent pas d'impôt sur le revenu. Une raison supplémentaire de prendre racine sur cette terre de soleil.

 

En résumé, la défiscalisation à Saint-Martin est aujourd'hui difficile du fait de la surenchère de biens à louer et d'infrastructures de tourisme. Reste les investissements productifs dans les entreprises ou encore mieux, l'achat d'une résidence principale.

Notre site est en construction. Dans l'attente, vous pouvez consulter nos sites sur d'autres destinations : Fort-de-France, Birmanie, Macédoine, Bosnie-Herzégovine